Stage regroupement n°2 dans le cadre du PES FFSquash

Oh purée, Pépé il s’y connaît en squash dis donc ! (Hugo GROSJEAN 12 ans)

Pour ce deuxième rendez-vous dans ce Parcours d’Excellence Sportive, nous avons eu le grand plaisir d’avoir la participation de Paul SCIBERRAS afin de pimenter ce rendez-vous de Pâques. Plus de 20 jeunes, 12 entraîneurs et 3 stagiaires en formation BE et BF présents pour ce 2ème stage au club des Cèdres au Mans.

Pour ceux qui le connaissent, je peux tout de suite les rassurer …il est en grande forme ! « Jambe tronc bras », et les démonstrations des déplacements jusqu’aux frappes de balles n’ont pas molli, elles sont même encore en progrès !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=4aXbc-VfzZA[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=5wYFSv38-P4[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=-Ew-otRVwkg[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=z1V9KNblNFE[/youtube]

Le tout est d’être dans la démarche car comme son nom l’indique elle n’arrête pas de d’avancer et donc de s’améliorer !

Beaucoup de travail pour tous ces jeunes avec 3 groupes, les -13, -15 et les -19 qui préparaient par la même occasion le German Open de la fin de semaine. Le moins que l’on puisse dire c’est que la nouvelle génération est très appliquée, très volontaire et très déterminée, des qualités pour le Haut Niveau qui sont indispensables. Ils y avaient deux créneaux d’entraînement de 10h à 12h et de 15h à 17h sur ces trois jours de stage.

Les entraîneurs quant à eux se retrouvaient le matin de 9h à 10h afin d’évoquer les grandes lignes du stage et de préparer l’organisation des séances. Un retour réflexif s’organisait à chaque fin de séance afin de renforcer la qualité à donner pour la séance d’après et pour débattre des améliorations éventuelles. Une grande heure de débat se tenait en chaque fin de journée principalement sur les 2 thèmes du stage : Les Incertitudes dans le Tôt et le Tard et La vitesse Spécifique.

Bien sûr, nous avons disséqué tout le cheminement de la prise d’information pour bien comprendre les différents mécanismes cérébraux qui rentrent en jeux dans la réalisation d’une frappe de grande qualité afin de mieux comprendre comment perturber celle de l’adversaire. Nous avons aussi mis en relation, car tout est en relation dans le système SQUASH, la vitesse spécifique avec ce travail sur ces incertitudes temporelles. Un gros travail de déplacement a été effectué afin d’améliorer les coordinations, la fluidité mais surtout la distance de faisabilité. Tout ce travail pour bien intégrer l’espace de jeu, la mise à distance.

Le résumé serait trop long tant les échanges ont été nombreux fructueux, passionnés et passionnants. Mais nous sommes impatients de retrouver les jeunes et leurs entraîneurs afin de poursuivre cette dynamique de regroupement qui recommence pour bien préparer nos nouvelles générations sur le monde du squash international.

Il est évident, que vu l’enthousiasme et la détermination des jeunes présents lors de regroupement qu’ils nous ont redonné encore une fois, le carburant nécessaire pour aller chercher les informations indispensables afin continuer à construire notre démarche et avancer avec eux.

Merci à vous les jeunes !

Mots-clés : , ,

Le secrétaire