Belgique Junior Open 2010

Cyrielle PELTIER et Laura GAMBLIN sur le podium


Près de 300 jeunes étaient présents lors de ce grand rendez-vous international jeune de début de saison.

Cette année nous étions accueillis chez nos amis de wallons du côté de Bruxelles.

Notre légendaire Ivic, ancien compétiteur de haut niveau Belge qui dynamisait et organisait de mains de maître cet Open international a rendu son tablier, il était déjà sur le fil du rasoir il y a deux ans, il a du capituler cette année non sans de gros regrets. Mais la vie de famille et la vie professionnelle n’est pas toujours compatible avec ce genre d’organisation, alors Chapeau bas Môsieur Ivic pour votre travail accompli !

La nouvelle équipe toujours aussi sympathique a eu son lot de surprises avec pour commencer les retards des trains des français, des petits soucis de navettes et pour finir une programmation de finales qui a traîné en longueur pour partir sans la traditionnelle remise des prix… des petites choses à régler pour la prochaine édition mais qui n’ont pas entaché le plaisir de les retrouver.

Mauvais tirage pour Adrien GRONDIN

Côté Sport, les tableaux étaient très fournis dans toutes les catégories et d’un excellent niveau malgré l’absence de quelques leaders anglo-saxons.

Par contre nous avons pu apprécier à notre défaveur l’émergence de nouvelles nations qui travaillent dans l’ombre depuis quelques années déjà et qui récoltent enfin tout le travail accompli.

Le Portugal et surtout l’Espagne seront dorénavant des adversaires redoutables sur la scène européenne.

Notre petit Adrien GRONDIN en -15, nouveau venu au pôle France Jeune du Mans en a fait les frais dès son premier tour en s’inclinant en 4 jeux serrés contre un espagnol, Iker BERNABEU PAJARES qui réussira par la suite à se hisser jusqu’en ¼ de finale très proche même de la ½ finale.

Son frère Mathias GRONDIN, réussira comme Enzo CORIGLIANO, Paul PIC, de la Roche sur Yon, et Lucas GIMENES a passé le 1er tour mais devront s’incliner dès le 2ème tour à l’exception d’un Lucas en grande forme et très, très combatif.

Ce dernier finira une très belle 15ème place pour sa 1ère année dans cette catégorie.

Mathias finira 19, Enzo 22, Paul PIC 30ème et Adrien GRONDIN gagne le plateau et finit 33ème.

Médaille de BRONZE pour Miss GAMBLIN

Chez les filles en -13 Laura GAMBLIN Championne de France -13 en titre réalise un excellent tournoi puisqu’elle prend son 1er podium européen.

Elle prend une belle 3ème place après avoir échoué d’extrême justesse en ½ finale 3 jeux à 2, contre une galloise, Elin HARLOW  qui l’avait battu 3/0 il y a 4 mois.

C’est encore une espagnole Cristina GOMEZ JIMENEZ qui crée la surprise en remportant cet open en -13,  3 jeu à 1 en finale contre la galloise.

En -15 Elise ROMBA, Vice championne de France -13, vient de passer dans la catégorie des -15 et c’est sans complexes que la jeune sociétaire du Pôle du Mans a abordé cette compétition, avec un beau ¼ de finale à la clé et une encourageante 7ème place au final.

Notre petite Yonnaise Romane AGENEAU continue son apprentissage du Haut niveau et finit à la 25ème place en signant quelques belles victoires non sans lutter comme à son habitude.

Chez nos grands Jordan BESNIER gagne le plateau des -19 ans 33ème avec une belle combativité tout au long du tournoi, un signe motivant pour commencer sa saison de la meilleures des façons.

Miss PELTIER à deux doigts du sacre

Chez les filles Cyrielle PELTIER confirme son statut de top européenne mais dois néanmoins s’incliner 12/10, 16/14, 10/12, 12/10 un match donc très indécis mais qui n’a pas tourné en faveur de la mancelle pourtant très motivée  pour gagner son dernier Open Junior de Belgique.

Il lui restera le British au mois de janvier et le French  au mois de février pour réussir à finir en beauté !

Voilà l’édition 2010 du Belgium Junior est terminée retour au rythme scolaire et au travail quotidien à l’entraînement afin de se préparer au mieux avec une motivation décuplée à la prochaine échéance internationale :

le SUISSE JUNIOR OPEN Grand Prix le 2, 3, 4 et 5 décembre 2010

Mots-clés :

Benoit Letourneau