Championnat de France 2nd série et 4ème série

Les meilleurs 2nd série et 4ème série de toute la France se sont donnés rendez-vous pour les Championnats de France.

Les 2nd série se sont déroulés à la Biganos, dans le Bassin d’Arcachon. 2 hommes et 4 femmes de la ligue ont été qualifiés.

Nathalie Emery ( Les Cèdres) : 7 ème

Aurore Tourancheau (Rezé) : 13 ème

Marika Piraux (Les Cèdres) : 18 ème

Eloise Olliveau (Roche sur Yon) : 21 ème

Mathieu Fort ( Les Cèdres ) : 5 ème

Gregory Joneau (Les Cèdres ) : 21 ème

Aurore Tourancheau :

J’ai fais mon 3ème championnat de France 2ème série dans un club très sympa à Biganos. Je sors du tableau principal au deuxième tour contre Charlotte Demange sans réussir à jouer mon jeu. Je finis pour la place 13/14 contre Pascale Quillet. En résumé, je n’ai eu que des matchs intéressants, où je me suis fait plaisir. Malgré mon 2ème match qui m’a un peu déçu, je reviens avec pleins de bons souvenirs.

 

Nathalie Emery

Le championnat de France 2ème série est ma compétition préférée, c’est l’occasion unique de l’année de faire 5 matchs à niveau 2ème série et de retrouver toutes les copines venue de la France entière. Une très bonne ambiance dans le clan féminin et la possibilité de se confronter à la jeune génération.
De par la construction du tableau, gagnantes et secondes de ligue en tête de série, le premier tour est toujours aléatoire et la probabilité de tomber sur la future championne de France peut s’avérer élevée.
La chance, cette année, m’a un petit peu souri, malgré un premier tour accroché contre la Championne de Ligue IDF, Blandine Schwerer, battue 3-2.
Deuxième tour, contre Pascale Quillet, rencontrée en match par équipe 2 semaines plus tôt à Vannes. Je renouvelle le score avec une victoire à 3-0. Je passe enfin le 2ème tour de ces championnats qui restait pour moi une étape encore infranchissable.
Quart de finale : mon adversaire Christine Dosch, tête de série n°1, est l’une des joueuses la plus à ma portée parmi les favorites. Match très serré, avec plusieurs balles de jeu en ma faveur, mais que je n’arrive à concrétiser. Score : 12-10 / 15-13 / 11-8 pour Christine. La victoire du 2ème jeu aurait pu renverser la tendance, mais je n’ai pas cru à ma possible accession aux demis.
Dimanche matin, une petit nuit, après une soirée très sympa au club, et une heure de sommeil en moins dû au changement d’heure, ma présence sur le terrain contre Virginie Diot est complètement improbable, malgré quelques sursauts de lucidité. Score sans appel à 3-0 pour Virginie.
Enfin dernier match, contre Lucie Brocard, ma tête et mon corps se sont enfin réveillés, mes longueurs et mes coups précis empêchent Lucie de construire son jeu. Victoire 3-0,j’ai prouvée que je n’étais pas encore trop vieille !
Mission Accomplie, place finale 7ème ! (un peu d’autosatisfaction, ça fait du bien ;-))

Mathieu Fort

Bon tableau , je passe mes 2 premiers tours en battant Jean-Yves Agricol 3/0 en 1/8ème.
Quart contre Mathieu Benoît. Je remporte le 1er jeu assez facilement. Perd les 3 suivants alors que je menait 8/3 – 8/4 – 8-5. Sans parler de mes bonnes actions complètement débiles :
– il s’arrête de jouer sur une balle qu’il voit fausse. L’arbitre et moi la voyons bonne. Je lui propose de le jouer sur un chifoumi ….
– je demande à remettre une balle car je le touche. Bien que ma balle marque le point ….
-Je refuse un Stroke sur une balle de jeu pour moi car je trouve la décision trop dure…
Bref, j’ai vraiment été trop bon trop c….  ! je lui laisse une 1/2 et perd ma place.

Sur mes 2 autres matchs, je joue Anthony Gaudin et Jossue Tresse. Je gagne ces 2 matchs 3/0 et finis 5ème.
Terriblement frustré de ces championnats de France.

 

En 4ème série, à Blois, 3 garçons et 2 filles représentaient la ligue.

Janice Dumont (Rezé) : 2nd

Maï N’Guyen (Rezé) : 27 ème

Guillaume Renaux ( Squash nantais) : 12 ème

Serge Mannerie ( Squash nantais) : 27 ème

Jacob Bruno ( Les Cèdres) : 29 ème

Maï (à gauche)

C est une expérience super et un sacré challenge.On sent vraiment l esprit de compétition mais l ambiance est très sympathique avec petite soirée barbecue et un orchestre jazzy.
J ai apprécié de jouer et rencontrer d’autres joueuses. J’ai fait 4 matchs dont 1 gagné avec en prime une perf donc je suis ravie de mon résultat et en retire que du positif car le niveau était pour moi très haut.

 

Serge Mannerie

Malgré un résultat plus que décevant, ce championnat a été un pur moment de plaisir.

Ce qu’il ne faut pas dans un tournoi, un encore plus dans un championnat, c’est rater son premier match. Manque de pot, je tombe sur la tête de série N° 3 Adrien Constant de Royan. Je commence plutôt bien en lui prenant le premier jeu. Il égalise et je commence à perdre en rythme. Je reprends la tête en remportant le 3° jeu : 2-1 . Je commence à croire à l’exploit mais je sens bien que le physique commence à baisser. Voyant que je me mets à faire des fautes directes et que mon adversaire impose son rythme, je laisse filer le 4° espérant reprendre mon souffle pour le dernier jeu. Cela n’a pas suffit et un 3° poumon aurait été le bienvenu: je m’incline en 5 jeux mais ce match était du pur bonheur.

Je passe totalement à côté de mon second match expédié en 3-0 avec en prime une douleur à la jambe. J’en déduis que je n’aime définitivement pas les gauchers.
Je sauve l’honneur de la journée en remportant 3-1 mon 3° match face à un jeune joueur Nimois.

Soirée très sympa, félicitations au club pour la gentillesse de son équipe et pour son organisation (5€ la soirée tout compris !!) : ambiance très agréable et compétiteurs tout aussi conviviaux.

Le lendemain, premier match 9h00 , la tête encore dans le brouillard et les jambes encore noyées dans le rosé de la veille. Résultat sans appel: je me prends une correction 3-0.

Dernier match: je tombe sur le coriace et premier adversaire de Guillaume contre qui il a gagné 16-14 dans le 5°.
Je remporte les 2 premières manches , puis mène 6-4 dans le 3° ; je me sens en confiance. C’était sans compter un claquage magistral de la voûte plantaire sur un démarrage. Glace et 2 mn d’attente j’essaie de reprendre le match. J’obtiens quand même une balle de match mais je n’arrive pas à conclure. Mon adversaire commence à jouer devant et dans le 4° jeux, je ne peux plus jouer : mon pied me fait trop mal et j’abandonne.

Donc côté résultats pas fameux, mais pour mon premier championnat de France, j’ai pris beaucoup de plaisir. Reste à revenir l’année prochaine et faire mieux !! (Mathieu, dès que je rentre, on reprend les cours !!)

Voilà pour mes impressions pour un tournoi qui se distingue des Open par une chose essentielle: dans un championnat, à part les 5-6 premiers au classement , le niveau est très homogène et beaucoup de matchs ont été très bataillés en 5 jeux.