LE SQUASH FRANÇAIS REND HOMMAGE À ENZO CORIGLIANO

8 Sep 2021

Il existait des liens très forts entre la ligue de squash des Pays de la Loire et Enzo Corigliano, malheureusement disparu à la fin de l’année 2020. Pour honorer sa mémoire, l’instance régionale organise un tournoi le weekend prochain à Nantes.

UN TOURNOI EN FORME D’HOMMAGE

 

Le 13 décembre dernier, l’annonce de son décès avait provoqué une véritable onde de choc au sein de la communauté du squash, Française et internationale. Enzo Corigliano était un joueur et une personne à part, unanimement apprécié de tous celles et ceux qui l’avaient croisé sur un court et en dehors. Alors qu’un tournoi – intitulé Tribute to Enzo – aurait dû se dérouler en ce moment sur ses terres, en Nouvelle-Calédonie (NDLR : il a malheureusement été annulé au dernier moment en raison du confinement qui a pris effet mardi), un autre aura lieu le weekend prochain à La Maison du Squash, à Nantes. « Nous souhaitons avant tout que cet événement soit une fête du squash, en son hommage, » indique Guillaume Lautier, président de la ligue de squash Pays de la Loire – une région dans laquelle Enzo et sa famille ont passé une bonne partie de la décennie précédente. L’idée a germé dans son esprit au début de l’année 2021, et s’est matérialisée au fil des semaines alors que d’autres personnes le rejoignaient pour constituer le comité d’organisation. On peut citer Mathieu Fort (gérant de La Maison du Squash), les deux CTL Lucas Vauzelle et Cyril Septault, ainsi qu’Olivia Bouin (emploi civique de la ligue et responsable de la communication pour cet événement) et Julie Sauton (secrétaire générale de la ligue). Sans oublier Pierre Bernard, juge-arbitre de la compétition et Romain Suire, fournisseur des T-shirts officiels du tournoi via sa marque, Libre Court. « Je tiens à préciser que toutes les décisions concernant l’organisation ont été approuvées par la famille d’Enzo ainsi que par un comité de validation constitué de ses amis proches, » ajoute Guillaume Lautier.

baptiste-mazotti-rend-hommage-a-enzo-corigliano

À l’image de Baptiste Masotti, les joueurs Français avaient rendu hommage à Enzo Corigliano en apprenant son décès fin 2020, et ils vont le faire à nouveau le weekend prochaine à Nantes (Crédit photo : PSA World Tour)

Parmi ces décisions, il y a la mise en place d’une plateforme qui permet de s’inscrire au tournoi, mais aussi d’ajouter un don. « Les fonds récoltés seront utilisés de plusieurs manières, » précise Guillaume Lautier. Outre le financement du prize money, une partie sera reversée à l’association WeenHub, spécialisée dans l’accompagnement des sportifs, alors que les parents d’Enzo Corigliano ont souhaité que Brice Nicolas en bénéficie également. Comme leur fils il y a quelques années, ce dernier a quitté la Nouvelle-Calédonie pour la métropole et récemment débuté sur le circuit international. « On verra si l’on conserve ce fonctionnement pour les prochaines éditions, » ajoute le président de la ligue PDL. Car oui, celle-ci a bien l’intention de pérenniser l’évènement dans la durée. « Nous sommes conscients que réunir un tel plateau tous les ans sera compliqué car la venue des meilleurs est liée à la symbolique de la première édition. Quoiqu’il en soit, nous aurons du très beau monde le weekend prochain. Au-delà du niveau des matches, je souhaite simplement qu’ils se déroulent dans un état d’esprit qui était celui d’Enzo sur le court : prendre un maximum de plaisir tout en étant irréprochable dans son comportement. »

ENZO CORIGLIANO, LE SENS DU SPECTACLE ET DU PARTAGE

« Je suis tombé dedans quand j’étais petit, » disait Enzo Corigliano à propos du squash, un sport enseigné par son père Grégory et qu’il a pratiqué dès l’âge de quatre ans. En 2005, ils font partie de la première délégation Néo-Calédonienne à faire le long déplacement – plus de 20 000 kilomètres ! – en métropole pour participer à un championnat de France individuel. Son titre en -11 ans (anciennement poussins) trois ans plus tard sera « (son) meilleur souvenir dans le squash, pour toujours. » Parce qu’il est obtenu devant les siens, tous présents à Rennes, mais aussi parce qu’il est le premier « Cagou » à réaliser pareille performance. En 2010, c’est le grand saut : pour poursuivre sa progression, Enzo intègre le pôle espoirs du Mans où il est encadré par Benoît Letourneau. Devant la difficulté de gérer l’éloignement géographique, sa famille le rejoindra un an plus tard. Côté court, il confirme son potentiel avec trois autres titres nationaux (en -15, -17 et -19 ans) et participe à de nombreuses compétitions internationales au sein des équipes de France jeunes, avec plusieurs podiums européens à la clé. Une fois son bac en poche, il suit une formation de journalisme sportif à l’INSEP tout en s’entraînant au pôle France de Créteil, et rentre dans le top 10 national.

enzo-corigliano-universite-de-saint-lawrence-debut-2019

Enzo Corigliano avait intégré l’université de Saint Lawrence au début de l’année 2019 (Crédit photo : https://saintsathletics.com)

C’est aussi à cette période qu’il se lance sur le circuit international senior : en 2018, il obtient son meilleur résultat lors d’une tournée en Australie (finaliste du Bendigo International) et atteindra la 136ème place du classement mondial l’année suivante. Il décide ensuite de changer de cap avec un départ en université Américaine, un projet qui lui trottait dans la tête depuis longtemps. À Saint-Lawrence, dans l’état de New York, il étudie la communication (Performance and Communication Arts and Francophone Studies, en V.O.) et fait partie de l’équipe des Saints. En 2019, il enrichit son palmarès en remportant la Molloy Cup. S’il a sillonné le monde grâce au squash, l’attachement d’Enzo Corigliano à sa terre natale ne s’est jamais démenti. Toujours en 2019, il avait participé pour la première fois aux Jeux du Pacifique, et apporté une contribution décisive au triomphe des Cagous (médailles d’or en individuel, double messieurs et par équipe).

Au-delà des chiffres et des titres, Enzo Corigliano avait un style de jeu spectaculaire, basé sur la créativité et « l’attaque à tout va, peut-être trop, » disait-il avec humour, l’une des caractéristiques d’une personnalité unaninement appréciée. L’annonce de sa disparition le 13 décembre 2020 a suscité une vague d’émotion dans le communauté du squash, et en dehors. C’est un véritable flot de messages qui s’est abattu sur la toile, en provenance du monde entier, et de la part de personnes dont la rencontre avec Enzo les avait marqués. Il s’en suivra un grand élan de solidarité, qui permettra à ses parents, Jennifer et Grégory, de couvrir les frais de rapatriement du corps depuis les États-Unis vers la Nouvelle-Calédonie, où ses funérailles ont eu lieu le 20 janvier 2021.

enzo-corigliano-open-de-france-a-nantes

Au cours de sa carrière internationale, Enzo Corigliano avait disputé plusieurs fois l’open de Nantes (Crédit photo : PSA Nantes)

Enzo était un jeune homme à l’esprit vif, curieux de tout et adepte de l’auto-dérision. Sens du partage et générosité sans faille faisaient également partie de ses valeurs. Faire plusieurs centaines de kilomètres pour encourager ou coacher un(e) ami(e) sur un tournoi n’était pas un problème pour lui. Il est difficile d’expliquer pourquoi, mais il y a des gens qui éclairent votre journée lorsque vous les croisez, et il en faisait partie. C’est pour lui rendre hommage que la France du squash, dont certains des meilleurs joueurs et joueuses du pays, vont se donner rendez-vous à Nantes du 17 au 19 septembre. Enzo, on espère que depuis là où tu es, tu vas apprécier le spectacle …

Nous avons choisi, de manière arbitraire, dix dates marquantes pour retracer la carrière sportive d’Enzo Corigliano.

1) 21 janvier 2005 : premier championnat de France poussins, à Rennes,

2) 27 janvier 2008 : devient champion de France poussins à Rennes, en battant Lucas Rousselet en finale,

3) 20 avril 2012 : première sélection en équipe de France, au tournoi des 5 nations (-15 ans) à Cardiff. Quelques semaines plus tard, il décroche la médaille d’argent au championnat d’Europe avec les Bleuets.

4) 16 juillet 2013 : quelques jours avant son 16ème anniversaire, il dispute son premier championnat du monde junior.

5) 17 juillet 2014 : premier tournoi et première victoire sur le circuit PSA, au premier tour des qualifications de l’open de Château-Arnoux face à l’Espagnol Bernat Jaume.

ligue-squash-pdl-carrière-de-enzo-corigliano-en-dates-et-en-images

La carrière d’Enzo Corigliano, en dates et en images (Crédits photo : SiteSquash, www.cipac.nc, Squash & Racquetball Victoria, Nicolas Barbeau, Hibouweb)

6) 13 février 2015 : première participation au championnat de France Élite, grâce à sa 2ème place aux qualifications quelques semaines auparavant. Au premier tour, il passe tout près de créer la surprise face à Yann Perrin.

7) 18 octobre 2015 : remporte le championnat de France -19 ans à Royan, en battant Victor Crouin en finale.

8) 8 octobre 2017 : première succès sur tournoi national, à Gradignan. Un deuxième suivra quelques semaines plus tard, à Annemasse.

9) 15 juillet 2018 : première finale en PSA au Bendigo International en Australie, il s’incline face à l’Irlandais Sean Conroy,

10) 7 juillet 2019 : Enzo est le porte-drapeau de la délégation Néo-Calédonienne aux Jeux du Pacifique à Samoa. Fer de lance de l’équipe de squash, il participe grandement au triomphe des Cagous qui remportent toutes les épreuves.

INFOS PRATIQUES

 

Le tournoi est intitulé Shining National Open Zozo. Pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare, « shining » signifie lumineux et fait référence à la personnalité d’Enzo Corigliano, alors que Zozo était son surnom.

Il se déroulera du vendredi 17 au dimanche 19 septembre et comportera deux tableaux (masculin et féminin, dotés de 2 500 euros chacun).

Pour vous inscrire et verser un don, rendez-vous sur le lien suivant : https://cutt.ly/KWYaxXN

ligue-squash-pdl-affiche-tournois-hommage-enzo-corigliano

Pour ne rien manquer de la compétition, rendez-vous sur notre site Web et nos réseaux sociaux. Dans les prochains jours, nous vous présenterons les têtes d’affiche du tournoi.

crayon  Article de Jérôme Elhaïk

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.