SHINING NATIONAL OPEN ZOZO : QUATRE GARÇONS PLEIN D’AVENIR

17 Sep 2021

C’est le jour J pour le Shining National Open Zozo, organisé à La Maison du Squash (Nantes Sautron) en hommage à Enzo Corigliano. On conclut la présentation du tableau masculin avec les outsiders, en particulier ceux en provenance du pôle espoirs d’Aix-en-Provence.

LE PÔLE ESPOIRS DÉBARQUE À NANTES

 

Si Edwin Clain fait figure de favori, et Paul Gonzalez de principal challenger, les garçons du pôle espoirs d’Aix-en-Provence tenteront de bousculer cette hiérarchie. À l’exception du Corse Antonin Romieu, ils seront tous présents ce weekend.

➡ Baptiste Bouin (18 ans, n°24 français, 324ème mondial) sera tout sauf dépaysé ce weekend : né à Nantes, il a été formé par Mathieu Fort, actuel gérant de La Maison du Squash, au sein du club de Rezé et il y a fort à parier que toute sa famille sera présente pour l’encourager (son père Christophe, membre du top 150 français, participe aussi au tournoi). Grâce au travail effectué aux côtés de Stéphane Brévard au centre d’entraînement régional de La Rochelle, Baptiste a beaucoup progressé depuis trois ans, et son départ à Aix-en-Provence devrait lui permettre de franchir des paliers supplémentaires. Il a bien démarré la saison avec une belle cinquième place à l’open national des Hauts-de-France, concluant par une belle victoire sur son camarade d’entraînement Macéo Levy. Les deux joueurs pourraient d’ailleurs se retrouver en quart de finale samedi soir …

 

➡ De son côté, Macéo Levy (18 ans, n°28 français, 328ème mondial) a été formé au Squash de Royan par Franck Dugas, avec lequel il entretient des liens privilégiés. Ses projets d’étudier à l’étranger (il est passionné d’astrophysique) ayant été avortés par la crise sanitaire, il a intégré le pôle espoirs à l’été 2020, une année qu’il n’est pas près d’oublier : vainqueur de l’open de France en -17 ans en février, il a enchaîné à l’automne avec ses deux premiers titres de champion de France (-17 ans, et 2ème série). Ce gaucher puissant est reconnu par les entraîneurs du pôle (Yann Menegaux et Yann Perrin) pour sa combativité, ainsi que ses capacités à analyser ses performances.

ligue-squash-pdl-shining-national-open-zozo-pole-espoirs-aix-en-provence-baptiste-bouin-maceo-levy-brice-nicolas-laouenan-loaec

Les jeunes du pôle espoirs d’Aix-en-Provence (Baptiste Bouin, Macéo Levy, Brice Nicolas et Laouenan Loaëc) feront partie des prétendants au podium ce weekend à Nantes (Crédit photo : Pôle espoirs PACA & Nicolas Barbeau)

➡ Ce tournoi sera particulier pour Brice Nicolas (17 ans, n°29 français, 293ème mondial) et pour cause : comme Enzo Corigliano, il est originaire de Nouvelle-Calédonie, et ce dernier était d’ailleurs présent lorsqu’il lui avait succédé au palmarès du championnat de France -15 ans, fin 2017. C’est à cette occasion que le « Cagou » (surnom donné aux habitants de l’île) s’était révélé aux yeux du monde du squash métropolitain, au point de faire le grand saut (comme Enzo avant lui) et d’intégrer le pôle espoirs d’Aix-en-Provence peu de temps après. Même si sa montée en puissance a été freinée par plusieurs blessures, ses qualités de vitesse et d’explosivité ont permis à Brice de survoler les qualifications au championnat de France Élite début 2021, puis de battre le Tchèque Marek Panacek (classé plus de 100 places devant lui) lors d’un tournoi international à Mulhouse.

➡ Laouenan Loaëc (18 ans, n°30 français, 277ème mondial) a débuté le squash très jeune aux côtés de son père Pierre-André et sa sœur Yuna, elle aussi joueuse de haut niveau. Il avait même disputé son premier tournoi européen à l’âge de six ans ! Champion de France -13 ans en 2016, il a ensuite connu quelques soucis physiques qui ont ralenti sa progression. Loué par ses entraîneurs pour son sérieux, celui qui entame sa quatrième année au pôle espoirs d’Aix-en-Provence a récolté les fruits de son travail dernièrement, avec deux belles médailles de bronze à l’open de France et au championnat de France -17 ans, sans oublier deux quarts de finale sur des tournois PSA. De quoi donner confiance au Breton, qui avoue se mettre parfois la pression tout seul en compétition.

LES AUTRES OUTSIDERS

 

Le tableau masculin étant extrêmement dense (près de la moitié des 43 inscrits fait partie du top 100 national), ils seront nombreux à espérer tirer leur épingle du jeu en Loire-Atlantique. En plus des quatre membres du pôle espoirs d’Aix-en-Provence, il y a d’autres jeunes : Joshua Jacques Phinera (n°32), Léo Blin (n°42), Laszlo Godde (n°46), Antoine Riehl (n°69), Titouan Isambard (n°79) ou encore Mattéo Carrouget (n°82). Parmi les joueurs plus expérimentés, Guillaume Duquennoy (n°26, une valeur sûre du circuit national ces dernières années) et l’ancien joueur professionnel Lucas Vauzelle (n°25, juge-arbitre du tournoi) pourraient s’affronter dans un quart de final explosif. On peut également citer l’infatigable Ludovic Barraud (n°31), le coach Rochelais Stéphane Brévard (n°44), le Néo-Calédonien Yann Lancrenon (n°61, qui avait remporté les Jeux du Pacifique en double aux côtés d’Enzo Corigliano en 2019), ainsi que les vétérans Jean-Jacques Pineau (n°58) et Stéphane Gallenne (n°81).

ligue-squash-pdl-shining-national-open-zozo-guillaume-duquennoy-ludovic-barraud-outsiders

Guillaume Duquennoy (au premier plan) et Ludovic Barraud font partie des joueurs expérimentés qui peuvent contrecarrer les plans de la jeunesse (Crédit photo : Nicolas Barbeau)

Le tableau masculin débute vendredi en fin d’après-midi, restez connectés aux réseaux sociaux de la ligue (Facebook, Instagram) pour ne rien manquer de la compétition !

crayon  Article de Jérôme Elhaïk

app-photo  Photo de une Baptiste Bouin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.